RDC – Charnier de Maluku : L’Indispensable Mise en Place d’une Commission d’Enquête Internationale

March 6 2015 ASans surprise, je me rends compte aujourd’hui que les trois jours décisifs des 19, 20, et 21 janvier 2015, qui ont changé le cours de l’Histoire de notre pays, n’ont pas encore fini de livrer leur secret. En effet, les dernières nouvelles de Kinshasa indiquent que les 42 victimes recensées à l’époque n’auraient été que le sommet de l’iceberg : le carnage semble avoir été, en effet, plus étendu et impitoyable que je ne le pensais et pouvais l’imaginer. Tel est le sentiment qui m’anime après la découverte de la fosse commune contenant 425 corps enterrés dernièrement de nuit, et dans la grande précipitation, à Maluku. En dépit de la gravité des faits, le magistrat suprême du pays, comme à son habitude, se tait, laissant la tâche de l’indispensable explication que la nation, éplorée, attend, aux mêmes lieutenants dont  on ne connait que trop bien le mépris pour nos populations.

Plus de deux semaines après les faits, et face au silence inexplicable au sommet de l’Etat, je me joins à tous les compatriotes et amis du Congo, de l’intérieur comme de l’extérieur du pays, qui ont demandé la mise en place sans délai d’une commission d’enquête internationale. Il faut en effet que l’affaire soit tirée au clair, et que toute la lumière soit faite sur cette nouvelle attaque contre un peuple dont le seul tort est de rejeter la dictature que les dirigeants veulent lui imposer à tout prix.

En attendant, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles de ces vrais héros de la nation dont le sacrifice ne sera certainement pas vain. Que la terre de nos ancêtres leur soit douce et et légère.

Fait à Washington, DC, USA
Le 6 avril 2015

Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir, Mwalimu

34 réflexions sur “RDC – Charnier de Maluku : L’Indispensable Mise en Place d’une Commission d’Enquête Internationale

  1. Les pays n’ont pas d’amis mais seulement des intérêts. Ceci dit, compte tenu de la gravité des faits allégués, les institutions congolaises devraient prendre leur responsabilité et éclairer l’opinion nationale et surtout s’occuper des familles qui auraient perdus un membre de la famille. Les familles qui auraient perdu (ou abandonné à la morgue) un membre de la famille doivent être au centre des préoccupations des personnes sincères ayant à coeur le bien-être du peuple Congolais. Il y a drame dans tous les cas de figure.

    Cyrille Lungudi

    J'aime

  2. A Government should serve and protect its people. Kabila peut avoir des origines douteuses mais ce sont nos freres congolais qui executent de telles atrocites. Les Congolais doivent apprendre a s’aimer.

    J'aime

  3. A dire qu’en RDC il n’y a aucun respect pour les morts? L »etre humain n’a pas de valeur dans ce pays? Ils aiment le Congo mais sans les congolais…

    J'aime

    1. Bonjour Monsieur MATUNGULU,
      Depuis votre démission au ministere de finance, j’avais fait de vous un heros et un model politique pour moi, et sourtout nous partageons en commun le cursus universitaire . Monsieur, je lis chaque fois vos article et depuis votre fort engagement de s occuper de la politique cette fois si. MA PREOCUPATION EST LA SUIVANTE : POUVEZ VOUS DEJA CREE UN PARTI POLITIQUE ET VOUS SAUREZ NOS SOUTIENT. MERCI

      J'aime

      1. J’ai honte et pitié pour mon peuple qui croit qu’il est abandonné sur son sort où la justice nationale et internationale sont devenus inefficace sur son sort ,l’impunité bat tout ses records dans notre pays mais aujourd’hui le monde doit dire un mot et doit sanctionner .tony mbwankiem

        J'aime

      2. En effet, ce qui es étonnant, to day dans la ville de Kinshasa une forte présence des agents de l ordre avec des armes, sous prétexte de contre carré une marche de kinois contre ce fausse commune. Moi je me demande pour quoi le gouvernement congolais s agite? La vérité finira par voir le jour.

        J'aime

  4. Voilà pourquoi beaucoup de Congolais ne croient pas que, sous cette dictature sanguinaire, des élections dignes de ce nom puissent se passer. Il faudra vraiment des dispositifs extraordinaires pour que ces ‘tueurs’ n’aient pas l’occasion de traffiquer encore une fois les urnes. Ils ont jouit d’une ‘liberté’ totale de crimes jusque-là. Quels conditions limiteraient-elles leur ‘toute puissance’ jusque et pendant les campagnes électorales? Entretemps, ils ont le contrôle des medias et continuent leurs lavages de cerveaux.

    J'aime

  5. Il y a anguille sous roche, ces indigents Congolais n’étaient pas des personnes dangereuses, ils seraient donc décédés normalement par des maladies naturelles. Pourquoi devrait-on les enterrer nuitamment et en catimini? La RD Congo a bcp d’espaces pour enterrer ses fils et ses filles, pourquoi les a-t-on enterrés dans une fosse commune? Il n’y a que les massacrés et les victimes des désastres naturels qui méritent ce type d’enterrement. Il sied donc d’initier une enquête pour scruter le contexte dans lequel ces citoyens Congolais ont trouvé la mort.

    J'aime

  6. Je soutient cette initiative d’ouverture d’une enquete internationale pour mettre la lumiere sur ce drame, car la justice nationale est incapable surtout lorsqu’il s’agit de fait reprocher au gouvernement ou au pouvoir! Il ne faut pas oublié de continuer a mettre la pression sur tous les instances pour obtenir justice. ces malfrats ont leur places en prison et non en liberté!

    J'aime

  7. Il faut nous puissions nous constitués comme partie civile à travers nos associations pour déposer une plainte à la CPI contre les autorités rd congolais pour ce génocide commis depuis 2011.

    J'aime

  8. Parlant des massacres au Congo,il faut savoir qu’a part ce qui est visible a l’Est,dans le reste du pays on elimine dans le silence toute personne(surtout les jeunes) courageuse,capable d’influencer les autres a revendiquer leur droit.A Kinshasa,Kimbuta,Boshad,Mende,Kinkye,Kanyama,Bisengimana n’ont pitie de personne quand il s’agit de maintenir Kanambe au pouvoir.
    C’est le moment pour Kamhere de parler au lieu de venir chercher le pouvoir chez Cohen a Washington.
    Freddy Matungulu ne permettra jamais que les fils du pays soient traites comme des animaux.Les congolais doivent decouvrir celui qui va mettre fin avec les methodes primitives de diriger un pays.

    J'aime

  9. mais ce trop, il faut que sa change on peu pas continue des nous tue comme sa, j’encourage et partagè le même avis que vous Mr Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir

    J'aime

  10. Nous avons le devoir d’obtenir à tout prix une commission d’enquête internationale pour que les responsables de cette ignominie soient punis. Je suggère que le camp de la majorité silencieuse initie une pétition pour réclamer cette commission. Paix aux âmes de ces héros tombés au champ d’honneur

    J'aime

  11. J’abonde dans le meme sens que Mr Bulaimu. Une commission d’enquete internationale etant plus que necessaire ici, J’encourage donc le Professeur Matungulu a initier une petition a cet effet aupres des instances internationales et des differents partenaires economiques et politiques etrangers de la RDC.
    Ce gouvernement des criminels qui n’a aucun respect pour la vie humaine en general, et la vie de ses propres citoyens en particulier, ne peut pas continuer a demeurer impuni. Jusque quand accepterons-nous ce banditisme d’etat? Et quelle excuse presentent-ils? C’etait « des indigents, des mort-nes et des personnes ayant rompu le tissu social….. », comme si ces derniers etaient moins citoyens qu’eux et qu’ils meriteraient d’etre jetes dans une fosse commune. Avez-vous un coeur messieurs de la Kabilie?

    J'aime

  12. Une commission d’enquete international est une bonne idee.Mais surtout les congolais doivent etre determines de ne plus avoir des gangsters comme dirigeants du pays.Pour ca nous devons tous soutenir Freddy Matungulu a devenir president de ce pays car avec lui,il y aura une enquete serieuse de ces atrocities et tous les responsables serons poursuivis.

    J'aime

  13. Enquête par les institutions congolaises pour éclairer l’opinion NATIONALE sur les circonstances de cette inhumation: Oui. Ceux qui optent pour une commission d’enquête INTERNATIONALE doivent encore apprendre l’histoire de lititi-mboka.

    La CPI n’est pas une institution congolaise. Nous devrions (si nous voulons être pris avec un minimum de sérieux) travailler à l’implantation des institutions fortes (MAINTENANT, PAS QUAND JE SERAI PRESIDENT CAR C’EST LE PEUPLE QUI RENFORCE SES INSTITUTIONS RÉPUBLICAINES, pas en cadeau d’un président généreux) dont une justice indépendante.

    Parmi ces institutions à renforcer (y compris par le paiement de nos impôts), les institutions sociales de nos communautés (villes, communes) pour prendre soin des indigents sans famille ou des personnes vulnérables issues des familles indigentes. L’enterrement en fosse commune ou l’abandon dans les morgues des cadavres (peu importe la raison du décès: maladies, avortements, accidents. victimes des manifestations populaires) et que ce soit le gouvernement nationale qui se retrouve (à tord ou à raison) en charge de l’enterrement, NOUS AVONS UN PROBLEME.

    Nous nous serions attendus aussi que LES FAMILLES se manifestent nombreuses à la recherche de leurs proches disparus si cela est le cas, surtout après une manifestation réprimée. Au besoin, il faudrait mettre en place des institutions publiques ou privées (genre ONG) pour recevoir les plaintes, enquêter, éventuellement aider les familles victimes à se constituer partie civile dans un procès si les enquêtes mènent vers des actes répréhensibles. Les autorités aussi pourraient sévir contre les parents indignes, les avortements clandestins, les auteurs des pillages des biens d’autrui, les exécutions extra-judicaires non constitutives de légitime-défense.

    Enfin, mais pas le moindre, la politisation précipitée au détriment des vraies victimes et au détriment de la recherche de la vérité pour rendre justice (qui a fait quoi). Nous ne pouvons pas nous dédouaner si facilement. Si nous agissons comme de « gros enfants » (en pleurs permanent devant CPI, HRW, partenaires étrangers) que plus personne ne nous prend au sérieux. Nous sommes « coachés » (pays sous tutelle) depuis 1960. Les mêmes causes (COACHES) provoquent les mêmes effets.

    J'aime

    1. Il ne faut pas attendre, il faut agir … dans la mesure du possible … c’est une bonne politique.

      Le nombre de cadavres sonne l’alarme, surtout lorsque l’on sait que les jours qui ont suivi les manifestations de janvier à Kinshasa, des corps étaient introduits et extraits des morgues par des gens en armes, de nuit. Nous avons déjà connu au moins une ‘situation’ ou a été brandie l’invisibilité des familles des disparus pour tenter de réfuter l’existence des crimes …

      Au lieu d’essayer de bloquer les enquêtes, il devrait y avoir volonté de clarification en faisant preuve de transparence. Il aurait été bienvenu que les institutions congolaises puissent ‘fonctionner’ et être fiables, en effet.

      Recourir aux organismes privés et ONG, en général subsidies par des fonds étrangers, pour mener les enquêtes, ne résout pas le problème de ‘dépendance’. Un gouvernement qui ‘perd’ des recettes perçues et qui néglige d’en percevoir d’autres, pour finalement demander l’assistance de pays étrangers pour financer ses élections se met volontairement dans une position de ‘faiblesse’.

      Ce ne sont pas tant les ‘coaches’ qui sont notre problème que notre mentalité. La maturité politique et le sens des responsabilités nous permettront d’atteindre notre indépendance et donner naissance à une démocratie.

      J'aime

      1. Un corps humain a toujours de la valeur; meme après la mort. C’est une insulte ce qui se passe au Congo. Dans d’autres cieux, un animal (ex. chien, chat, oiseau etc.) qui est illegalement abattu est a la une des nouvelles. Des fois, des investagations s’en suivent. Se taire devant ce drame est coupable Dirigeant, Opposant ou membre de la Societe civile eclairez le peuple. Nous voulons une reponse convainquante. Le Congo decouvre petit-a-petit ses dirigeants de demain. Prof Freddy Matungulu vous vous figurez en tres bonne position parmi ceux-ci. Felicitations et Courage. Jean I

        J'aime

  14. Je soutient cette initiative d’ouverture d’une enquête internationale pour mettre la lumière sur ce drame, car la justice nationale est incapable surtout lorsque s’agit de fait reprocher au gouvernement ou au pouvoir! Il ne faut pas oublié de continuer a mettre la pression sur tous les instances pour obtenir justice. ces malfrats ont leur places en prison et non en liberté!

    J'aime

  15. Je soutient cette initiative d’ouverture d’une enquete internationale pour mettre la lumiere sur ce drame, car la justice nationale est incapable surtout lorsqu’il s’agit de fait reprocher au gouvernement ou au pouvoir! Il ne faut pas oublié de continuer a mettre la pression sur tous les instances pour obtenir justice. ces malfrats ont leur places en prison et non en liberté!

    J'aime

  16. Jusqu’à quand cette silence au sommet de l’ETAT? a quoi sert bon d’élire un président qui ne parle pas, silencieux perpétuel sur tout les faits qui se déroule dans son pays de 2001 à 2015, devront nous encore se taire lorsque plus de 427 congolais sont tués et enterrés dans une fosse commune ? je pense que non. l’initiative de l’ouverture d’une enquête internationale est juste mais elle devrait se faire avec célérité. KABILA, BOSHAB, KANIAMA, BISENGIMANIA, MENDE on vous jugera un jour a la CPI.

    J'aime

  17. Je remercie chacun de vous pour toutes ces interventions fort pertinentes qui donnent vie a notre site de la Majorité Silencieuse. Faites en sorte que d’autres amis et frères, toujours plus nombreux, vous emboîtent le pas. Nous avons besoin des avis et positions du plus grand nombre pour être mieux informés et agir avec sagesse et lucidité. Je souhaite un bon weekend a chacun(e) de vous. M. Matungulu, Mwalimu

    Aimé par 1 personne

  18. une enquête internationale serait la bienvenue vu le muselement que connait notre justice.La vérité doit triompher un jour et ces imposteurs doivent payer de leurs forfaits. Mr Matungulu,il est impérieux de dresser une pétition pour soutenir cette volonté de faire appel à une enquête internationale.

    J'aime

  19. Mr Matungulu,pouvez-vous nous indiquer où trouver à Kin les responsables de la Majorité silencieuse afinque nous nous organisions pour faire table rase sur votre position et vos souhaits sur la nation.

    J'aime

  20. Tout(e) candidat (e) aux elections de 2016 qui etait membre du PPRD entre mars et avril 2015 devra porter la responsabilite de l’affaire triste de fosse commune a Maluku avec lui/elle. Vous ne pourrez pas vous cacher puisque nous vous connaissons tous.
    PPRD= fosse commune
    Ils ont tue pour atteindre Kinshasa et faire partir Mobutu. Une fois a Kinshasa ils ont continue a tuer. Quand leur mandat arrive a sa fin ils le cloturent en tuant. La boucle se resserre lentement. Les tueurs d’hier sont encore tueurs aujourd’hui. Mobutu s’est exile apres avoir detruit le Zaire. Le monde est plus evaille et solidaire aujourd’hui. Vous et votre entourage irez a La Haye pour des nombreuse annees. Il est temps de commencer a dire au revoir a vos amis.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s