A New York, Freddy Matungulu et Dr Mukwege échangent sur la crise en RDC

Freddy Matungulu, initiateur du parti Congo Na Biso (CNB), est rentré le mardi 15 novembre à Kinshasa après un séjour de près de deux semaines aux Etats-Unis d’Amérique. Au pays de Barack Obama, l’ancien fonctionnaire au Fonds monétaire international (FMI) n’a pas chômé. Retour sur un voyage.

Préoccupé par la crise politique qui ronge son pays, la République Démocratique du Congo (RDC), Freddy Matungulu, s’est envolé pour les USA peu de temps après avoir terminé son mandat en qualité de Modérateur de la Dynamique de l’Opposition.

Sur place, il a déployé une intense activité politique. Ainsi, l’initiateur du CNB a été reçu au Département d’Etat, au Congrès et au Sénat. Un seul objet était au centre des échanges qu’il a eus avec les opérateurs politiques américains : comment résorber la crise politique qui risque de plonger la RDC dans une zone de turbulences ? Quel rôle peuvent jouer les USA pour aider le pays à sortir sans casse de cette crise ?

Freddy Matungulu note et se réjouit du large consensus observé entre les législateurs démocrates et républicains sur le dossier congolais, notamment sur le respect de la Constitution, loi fondamentale du pays. Au-delà de la crise que vit le pays actuellement, Freddy Matungulu a aussi parlé, avec ses hôtes américains, de l’après-crise. Dans ce cadre, les entretiens ont notamment porté sur le soutien américain potentiel aux efforts de reconstruction de la RDC à moyen et long terme. Une préoccupation qui a également fait l’objet de discussions entre le Professeur Matungulu et les responsables du FMI et de la Banque mondiale en charge de la RDC.

Briefing au Conseil de sécurité et rencontre avec Denis Mukwege

A New York, siège de l’Organisations des Nations Unies (ONU), Freddy Matungulu a participé activement au briefing des membres du Conseil de sécurité qui s’apprêtaient à effectuer une mission de travail de quelques jours en RDC. Pendant ledit briefing, Etienne Tshisekedi, le président du Conseil des sages du Rassemblement, a échangé avec les membres du Conseil par Skype en direct de Kinshasa.

Dans la même ville, le Professeur Freddy Matungulu a échangé avec un autre défenseur du respect de la Constitution en RDC, en l’occurrence le Docteur Denis Mukwege. « Avec le Dr Denis Mukwege, nous avions longuement échangé, non seulement sur la situation du pays, mais surtout sur les perspectives politiques et économiques de la RDC», indique Freddy Matungulu. Les deux personnalités ont réaffirmé leur volonté de voir la Constitution du pays être respectée.

Echange avec les militants du CNB/USA

Initiateur du parti Congo Na Biso (CNB), Freddy Matungulu a profité de son séjour américain pour échanger avec les militants de son parti qui vivent au pays de Donald Trump. «Les échanges avec les compatriotes vivant aux USA et qui militent au sein du CNB, ont tourné autour de la situation socio-politique du pays», affirme Freddy Matungulu.

L’ancien ministre des Finances, Economie et Budget a souligné que l’échange avec les militants de son parti était fructueux. « Vivant loin de la mère-patrie, ils ont profité de ma présence pour s’informer sur les derniers développements politiques au pays », a expliqué le n°1 du CNB. Ces compatriotes de la diaspora ont insisté sur la nécessite d’une résolution rapide de la crise politique afin d’en contenir les graves retombées économiques négatives.

Revenu au pays après avoir pris une retraite anticipée au FMI, Freddy Matungulu fait actuellement partie des acteurs politiques qui mouillent leurs chemises sur le terrain et dont l’objectif est d’obtenir la normalisation de la vie politique et le déploiement d’une économie de lutte efficace contre la pauvreté en RDC.

Le Phare, Quotidien
Kinshasa, le 18 novembre 2016

7 réflexions sur “A New York, Freddy Matungulu et Dr Mukwege échangent sur la crise en RDC

  1. Nous avons longuement parlé de l’occupation du pays de nos ancêtres par les Tutsis tout
    juste après la prise de décision de retourner refaire la politique à Kinshasa par le professeur Matungulu. Dommage professeur,aujourd’hui vous me donnez raison,mais vous parler malgré vous démocratie,au lieu de parler occupation.Dites la vérité à notre peuple et le pays de nos ancêtres sera libéré car il est écrit: vous connaitrez la vérité et c’est cette vérité qui vous affranchira.
    Aujourd’hui vous connaissez tous la vérité ,mais le courage vous manque de dénoncer à commencer par Tshisekedi lui même le grand collabo!!! Jusqu’où ? Jusqu’à Quand ????

    J'aime

  2. Les même causes produiront les même effets:MOUZe Kabila L’envouté a obtenu la libération quand il a décidé de dire la vérité au peuple souverain primaire.En vous taisant vous acquiescez que les Tutsis sont des Congolais au yeux du monde entier et cela décrédibilise même les doctorats que vous de tenez presque tous.Quelle honte pour la RDC ?Notre peuple meurt tout le jour et vous,vous protégez Thsisekedi qui ,à son tour protège les Tutshis pour l’argent.Professeur,cela ne restera pas ainsi éternellement car il y a un temps pour tout sous le soleil. Alors prenez courage ,le peuple vous en sera reconnaissant.Si non attendez voir…

    J'aime

    1. Vous êtes hors sujet, cher ami et frère. Quel lien entre cet article et ce que vous voulez entendre du prof? Vous avez des vérités qui ne sont connues que de vous seul

      J'aime

  3. L’affaire du Congo nous concerne tous , faisons du Congo RD notre priorité car son avenir en dépend énormément.Que Chacun dans les limites de ses forces ou compétence porte à coeur le Congo. Nos fils devront retenir de nous , une génération des héros déterminés à garantir l’avenir de sa progéniture, assombri par des égoïstes, et des dirigeants incultes pourtant ayant juré de servir sous le drapeau.

    J'aime

  4. L’affaire du Congo nous concerne tous , faisons du Congo RD notre priorité car son avenir en dépend énormément.Que Chacun dans les limites de ses forces ou compétence porte à coeur le Congo. Nos fils devront retenir de nous , une génération des héros déterminés à garantir l’avenir de sa progéniture, assombri par des égoïstes, et des dirigeants incultes pourtant ayant juré de servir sous le drapeau.
    barakaprovidence.blogspot.nl/2016/06/pouvoir-du-peuple-largile-aux-creux.html?m=1

    J'aime

  5. J’aime bien la lutte du Dr Mukwege qui veut voir le congolais jouir pleinement de sa propre terre que d’être pris pour un laisser pour compte dans son propre pays. Le temps des théories est révolu, à l’unisson agissons… Sinon toutes ces valeurs de l’intégrité,d’amour et Travail que prônent le Dr MUKWEGE n’auront pas de place dans ce Congo où la volonté du Rais est substituée à la loi la plus fondamentale du pays. Certainement J’attends impatiemment voir les fruits de ces échanges… Courage!

    J'aime

  6. Dr MUKWEGE à côté du prof. MATUNGULU : voilà des hommes et des alliances dont ont besoin des compatriotes sérieux de CNB. Dans la politicaillerie congolaise, il faut bien choisir ses alliés, ses amis, ses collaborateurs, ses conseillers, ses …..Courage, au moins cette image nous enchante.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s