Kinshasa, ce 28 novembre 2016. TUMULTES A L’ATHÉNÉE DE LA GOMBE.

profAthénée de la Gombe – Je me suis rendu sur le lieu ce lundi 28 novembre en fin de matinée. La Direction de l’école a bien voulu m’expliquer ce qui s’y passe.

Il est clair que l’expropriation de l’espace querellé enlèverait à cet établissement scolaire de 1200 élèves le tout dernier terrain de jeux qui reste aux enfants. Bien plus, l’enceinte de l’école deviendrait du coup trop exiguë pour une population de cette taille. Une situation qui nous interpelle!

Nous devons tous approcher le problème avec un sens élevé de responsabilité et dans l’intérêt de ces enfants traumatisés dont j’ai vu certains littéralement en sanglots, inconsolables.

Congo Na Biso entend suivre le cas de près dans les prochains jours!

athenee-de-la-gombe2athenee-de-la-gombe1athenee-de-la-gombe3athenee-de-la-gombe

8 réflexions sur “Kinshasa, ce 28 novembre 2016. TUMULTES A L’ATHÉNÉE DE LA GOMBE.

  1. En ville les terrains de jeux pour les enfants sont menacés. Dans la forêt équatoriale c’est plein des hommes armés non identifiés. Mais alors ces enfants vont s’amuser où en RDC???

    J'aime

  2. Il est des nuits sans charme
    Riverains, des villages sans fretins
    Où l’alcool frelaté et le chanvre
    Abîment jusqu’aux petites heures du matin

    Des écoles en chaumes
    Des discours des roitelets
    Des milliers de gens qui chôment
    Des ménages sous des chalets.

    J'aime

  3. Je pense que c’est un cas qu’il faille en parler sans ironiser, car l’avenir de notre cher pays en dépend. Il est temps de réfléchir comment faire échouer toute nouvelle tentative de ce genre. L’État Congolais doit avoir encore un motif de fierté à offrir à sa jeunesse l’une des rares infrastructures « coloniales » qui fait, parfois oublier notre misère profonde.
    AIMONS NOTRE PAYS !

    J'aime

  4. Il y a de quoi se demander si la conscience la vraie nous habite encore. Là où les autres nations construisent, nous prenons le plaisir de tout détruire.
    Où est notre identité? Comment sommes-nous congolais si nous ne nous aimons pas nous même?
    Même si vous n’avez pas d’enfants laissez ne fut ce que la bonne impression de votre passage dans ce pays comme la fait le colonisateur d’une autre race. Et vous qui êtes noir, rien ne vous interpelle?

    J'aime

  5. Et la suite. Il nous revient d’apprendre qu’un inspecteur est venu engueuler les élèves, leur disant que le président n’a pas content de leurs agissements! Comprenne qui pourra. D’autres sources renseignent que le préfet venait d’être viré! Quelle est la vérité sur ce problème Excellence! le RDC est-il-devenu un libre service comme le disait Colette Breackman! On pille, on spolie sous l’œil hagard et abasourdi des congolais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s