Kin. Vendredi 13 janvier 2017 – Mme Wivine N’Landu Ngunz visite le siège de Congo Na Biso

Le Prof. Freddy Matungulu a eu de fructueux échanges ce vendredi 13 janvier 2017 avec Madame Wivine Kavidi N’Landu, veuve de feu Ngunz-A-Karl Bond. L’entretien, au siège du parti, a porté sur les grandes questions d’intérêt national de l’heure, ainsi que sur les perspectives politiques et économiques du pays à court terme.

Quelques images!

 

4 réflexions sur “Kin. Vendredi 13 janvier 2017 – Mme Wivine N’Landu Ngunz visite le siège de Congo Na Biso

  1. Une grande dame qui incarne à elle seule trois identités historiques qui ont marqué notre pays. Par son père, PAPA Nzeza Nlandu, un des pionniers de l’indépendance et grand Patriarche Nekongo.
    Par son mari feu Ngunz-a- karl Bond, un homme d’Etat d’une grande intelligence et elle même Madame Wivine, une formidable femme engagée au service de son pays.
    Bravo Président pour être attentive à ceux ou celles qui ont contribué à la politique de notre pays et qui ont été mis au placard de la conduite du pays par les révisionnistes et ceux qui sont venus de nulle part.

    Respectueuses salutations à Maman Wivine

    J'aime

  2. De fois les gens ont tendance à mélanger le sable et le riz, pour augmenter la quantité. Et pourtant, cela dénature la qualité.
    La Majorité présidentielle est composée d’éminents professeurs d’universités, mais par leur travail auprès du président kabila durant 5 ans, il y a de quoi à douter de ce qu’ils sont.
    Donc, le fait que Fréddy Matungulu soit professeur ne le rapproche pas de ceux-là. Les congolais savent maintenant distinguer Professeur capable et professeurs profiteurs. Au Congo de Kabila la médiocrité était une valeur qualifiante. C’est cette identité qui justifie le fait d’être appelé professeur pour exceller dans la falsification et non le titre académique car, ils ne donnaient pas cours pour prouver ce qu’ils étaient mais parlaient de ce qu’ils croyaient faire et le résultat aujourd’hui en dit tout.

    Aimé par 1 personne

  3. Nous sommes le parti de quatre anneaux interconnectés, de couleurs différentes. Si le leadership de CNB peut parvenir à fédérer toutes les énergies et intelligences congolaises, puis les « convertir » pour le bien du Congo, personnellement encouragements et félicitations. Mais attention : il nous semble qu’aussi longtemps que dure un morceau de bois dans l’eau, jamais il ne deviendra un croco

    J'aime

  4. Oui d’éminents prof se sont compromis en se faisant passer pour des clochards politiques et ne pas faire usage de leurs compétences intellectuelles afin de bien diriger le pays et ont ainsi glissé et se morfondre dans la médiocrité avec un seul but:profiter au maximun des richesses du pays.Ils sont ainsi devenus des figurants alors qu’ils devaient être de brillants acteurs qui devaient rayonner parmi les néants. Ils ont ainsi confirmer qu’au royaume des aveugles les borgnes sont rois.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s