Congo Na Biso : M. Lambert Kasula, SG, outrepasse ses prérogatives

ECHOS DE CONGO NA BISO

La très surprenante position de M. Lambert Kasula, Secrétaire Général de Congo Na Biso, sur le gouvernement Tshibala n’engage que lui.

Le parti statue actuellement sur son sort.

Prof Freddy Matungulu

 

 

6 réflexions sur “Congo Na Biso : M. Lambert Kasula, SG, outrepasse ses prérogatives

  1. je connais pas le contexte dans lequel notre ami et aussi secrétaire général du parti a parlé et le contenu de son message, mais je pense que dans nos sentences, la miséricorde primera, parce que nous sommes un jeune parti.

    J'aime

  2. Cher Président,

    Nous devons être intransigeants pour ceux qui seraient tentés d’entrer dans le mangeoire au risque de brouiller votre vision et la ligne directrice de CNB. Notre combat commun est l’Etat de droit et le bien être du peuple congolais et notre objectif est les élections pour le décollage d’un RDC nouveau. Faire de la figuration dans un gouvernement fantoche qui est voué à l’échec et jouer le jeu machiavélique de la majorité actuelle ne nous intéresse pas.
    Nous sommes là cher Président à coordonner les instances du Parti et suivre vos orientations. Aussi, je reviens sur l’idée de l’urgence d’une cellule de communication qui sera la seule bouche autorisée pour parler au nom det CNB au risque de continuer à brouiller les messages et donner l’occasion à nos détracteurs de nous enfoncer davantage. C’est aussi une des façons de vous sécuriser par rapport à ceux qui attendent un faux pas médiatique de notre Président.

    Que Vive la RDC
    Que vive CNB
    Que Dieu bénisse notre Cher Président et c’est l’occasion de vous souhaiter à vous et aux membres et sympathisants de CNB une très bonne fête de Pâques.

    J'aime

  3. Plusieurs membres de notre parti ont été surpris des déclarations du SG sur les antennes de la radio Top Congo. Si on voulait bien piéger notre président pour lui arracher une déclaration intempestive en ce week- end de Pâques, de manière à sauter la- dessus pour bruler la barque, l’on ne se comporterait pas autrement.
    Nous connaissons tous la grande intégrité et la haute moralité de notre Président ainsi que les idéaux de notre parti. Je ne vois pas comment l’on pourrait être disposé à entrer dans un gouvernement qui sera institué de la manière que l’on sait; dans lequel demeurent tous les ténors qui ont conduit notre pays dans sa situation actuelle; un gouvernement qui ne saura, ni rendre les médias publics à la disposition de toutes les opinions, ni permettre la libération de tous les prisonniers politiques, ni amener un début de stabilité sociale pour des élections vraiment libres et apaisées…. Prenons garde camarades! les prophètes de la division sont à nos portes!!!
    Wa Sumuka Yandele

    J'aime

  4. Ne faites pas ça que font les autres. Un avertissement vaudra mieux qu’unen exclusion. Un parti politique doit avoir en son sein des cadres de valeur et prôner la liberté d’EXPRESSION. UN communiqué disant que ces propos n’engagent que celui qui les a tenues , donne la position officielle du parti. La sanction d’exclusion du parti sera, à mon avis, disproportionnée.

    J'aime

  5. Personnellement je suis surpris qu’il y a un secrétaire général au parti car, je ne l’ai appris que ce mardi 11 avril lors d’une mini réunion à Bruxelles. Ce qui est choquant est que la première déception passe par ce dernier, un cadre du parti pas le moindre. C’est dire quelque part que la communication est une chose capitale dans toutes organisations humaines.
    Sur ce, il n’y a pas à se réjouir du fait que c’est celui qui est sensé planter la vision du parti qui en est le traître.
    Cette leçon doit servir à tous ceux qui sont appelés à encadrer les membres car, si le message passe mal, les retombés sont aussi incalculables.
    A ce stade que la sagesse de Dieu habite le président dans la sentence à prononcer contre un de nôtre et que ceux qui seront associés à cette prise de décision soient objectifs et sincères pour l’intérêt du parti.
    De ce qu précède, il serait utile que la prêche de la vision du parti prédestine comme outil premier dans le recrutement des membres. Cela se devra être coulé sous forme d’une charte dans nos structures comme une ligne de conduite à suivre par tous.
    On adhère pas dans un parti par simple visite de courtoisie. Il faut intérioriser son impact et prendre le temps de le connaitre.
    Si dans d’autres espaces politiques congolais faire la politique est un job pollué de mensonges et d’ambitions, la réussite de CONGO NA BISO devra tabler sur la DIVERSITÉ dans l’INTEGRITE et non une MAJORITÉ dans le CONFORMISME. C’est ainsi que le Congo entier serait bénéficiaire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s